Risques

Les risques et les dangers liés à l’extraction du gaz de schiste

Compte tenu des avancées technologiques en termes de production de gaz de schiste, les éventuels impacts environnementaux et les risques sur la santé publique inquiètent de plus en plus.

risques et dangers du gaz de schiste

Manifestation en Bulgarie
Crédit : Ivan

Les éventuels dangers révélés par des différentes enquêtes effectuées jusque là résident dans les inconvénients des méthodes d’extraction utilisées. Les effets nocifs sur la santé se multiplient. Ainsi des enquêtes révèlent que l’eau remontée des milliers de puits. Même après avoir été épurée, cette eau présente une nocivité élevée.

On peut citer parmi les dégâts environnementaux provoqués par cette extraction l’utilisation massive d’eau pour le forage. Mais surtout la pollution de la nappe phréatique.

  •  La technique de fracturation hydraulique

Il convient de rappeler que le forage dirigé consiste à creuser un puits en forme de L. Il est constitué d’un puits vertical qui descend à plusieurs milliers de mètres sous terre. Puis d’un autre puits horizontal perpendiculaire au premier à l’endroit où le gaz est présent.

La technique de la fracturation hydraulique repose sur la provocation d’une explosion de la roche mère grâce à l’injection à très haute pression d’une quinzaine de millions de litres d’eau chargée en produits chimiques.

Souvent, le forage est amené à traverser des nappes phréatiques. Et malgré le faits que le puits soit étanchéifié par des ciments, les risques d’éventuelle fuite des produits chimiques injectés dans l’eau de drainage sont bien présents. Ils peuvent contaminer les nappes d’eau souterraines servant à produire de l’eau potable.

Pour que la fracturation hydraulique produise l’effet escompté, quelques additifs chimiques, dont certains sont cancérigènes et riches en sels corrosifs, par exemple du benzène, doivent être mélangés avec la quantité d’eau. Ceci afin de maintenir le puits ouvert, faciliter le passage du sable et accroître la productivité du puits.

Toutefois, d’autres études révèlent que toutes les craintes à propos des risques liés au gaz de schiste ne sont que des suppositions. En effet aucun cancer lié à l’exploitation du gaz de schiste n’est encore établi comme vrai.  Selon les conclusions des scientifiques, aucune preuve de la contamination des eaux souterraines par forage de gaz naturel et fracturation hydraulique n’a pu être apportée. Ces études démontrent que l’exploitation du gaz de schiste est réalisée sans qu’aucun impact négatifs sur les ressources en eau potable ne soient mis en évidence.

Enregistrer

2 thoughts on “Risques

  1. matine11

    juin 5, 2017 at 8:18

    le risques sont sous-estimés !!! , n’oublions pas que ceux qui sont pour le gaz de schiste ne sont motivés que par le pognon !

  2. fred001

    février 28, 2015 at 10:06

    Le gaz de schiste est une opposition entre des industriels obnubilés par des objectifs de profits et des citoyens qui souhaitent préserver leurs intérêts. En tant que chef d’entreprise et individu père de famille, je pense qu’il faut arrêter de raisonner pétrole et développer les énergies propres et notamment l’électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.