Présidentielle 2017

Quelle est la position des principaux candidats à l’élection présidentielle 2017 sur le gaz de schiste ?

Les candidats à l’élection présidentielle de 2017 ont d’ores et déjà présentés leur programme. Quel est l’avis de chacun d’eux sur le gaz de schiste ? Que ferait-il à propos du gaz de schiste s’ils étaient élus ?

Cette liste est volontairement limitée aux candidats dont les sondages donnent au moins 2% d’intention de vote au premier tour.

  • François Fillon

présidentielle 2017

Crédit : ActuaLitté

Le programme de François Fillon n’évoque pas le gaz de schiste. Il s’est toutefois prononcé pour une politique avec moins de carbone.

Mais il s’est aussi montré pour la suppression du  « principe de précaution ». Il serait donc contre l’exploitation du gaz de schiste mais pas contre les recherches à son sujet.

  • Benoît Hamon

Le candidat du PS n’évoque pas directement le sujet du gaz de schiste de son programme. Mais ce dernier est résolument porté sur les énergie renouvelable, ce qui laisse peu de place aux énergies fossiles. De plus, dans un tweet de l’été 2016, Benoit Hamon a été très clair :

Je réaffirme mon hostilité à l’exploitation des gaz de schiste, mon engagement à réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique. @benoithamon 28 août 2016

  • Marine Le Pen

Dans son programme, la candidate du Front National est claire :

Interdire l’exploitation du gaz de schiste, tant que des conditions satisfaisantes en matière d’environnement, de sécurité et de santé ne seront pas réunies, et appliquer le principe de précaution en interdisant les OGM.

  • Emmanuel Macron

Le candidat d’en marche de détaille pas le sujet des gaz de schiste dans son programme. Mais interviewé par l’ONG WWF (World Wide Fund) en février 2017, il s’est dit contre l’exploitation des gaz de schiste. Il a ajouté qu’il ne donnerait plus de permis de recherche sur le gaz de schiste en France.

  • Jean-Luc Mélenchon

Dans son programme, Jean-Luc Mélenchon indique une position très claire.

Sortir des énergies carbonées en commençant par l’arrêt des subventions aux énergies fossiles et de toute exploration de gaz et pétrole de schiste et de houille

  • Nicolas Dupont-Aignan

Le candidat de Debout La France ne parle pas directement de gaz de schiste dans son programme. Toutefois, il indique vouloir remplacer le pétrole et le gaz par des énergies décarbonées.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.