27 licences d’exploitation accordées au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni propose 27 licences d’exploration du gaz de schiste afin de donner un « coup de pouce » à l’économie

Le gouvernement du Royaume-Uni a mis à disposition 27 nouveaux permis de recherche pétrolière et gazière sur son sol. Ceci ouvre ainsi 270 km² du pays à la fracturation hydraulique

« Dans le cadre de notre plan à long terme pour bâtir une économie plus stable, pour créer des emplois et pour fournir un approvisionnement énergétique sûr, nous continuons à soutenir notre industrie du pétrole et du gaz. Ainsi que le développement en sécurité du gaz de schiste au le Royaume-Uni, » a déclaré le ministre de l’Énergie Lord Bourne dans un communiqué.

Selon le régulateur britannique «Oil & Gas Authority», chacun des 27 nouveaux permis d’exploration de gaz de schiste est d’environ 10 kilomètres carrés. Alors qu’un second groupe de 132 autres licences sera offert après une évaluation environnementale détaillée. Le régulateur a dit qu’il avait reçu près de 100 candidatures de 47 sociétés. Le Leader de l’exploration et du développement du pétrole et du gaz britannique IGAS et la compagnie française GDF Suez sont parmi ceux qui ont obtenu une licence.

  • Protestations des défenseurs de l’environnement

Cameron, Royaume-uni

David Cameron Crédit : Valsts kanceleja

«En plus d’un rôle important dans l’économie du pays, l’industrie du pétrole et du gaz jouera un rôle clé dans la fourniture d’énergie sûre et fiable aux foyers et aux entreprises britanniques», selon le ministère de l’énergie au Royaume-Uni Lord Bourne. Ce dernier a précisé que l’investissement dans le gaz de schiste en Grande-Bretagne pourrait être de 33 milliards de livres. Ceci pourrait soutenir ainsi 64 000 emplois.

Cette offre du gouvernement de permis d’exploration a suscité des protestations d’organisation de défense de l’environnement. Ces derniers craignent que la fracturation hydraulique contamine les réserves d’eau souterraine. De plus ils craignent que l’extraction du gaz de schiste cause des tremblements de terre.

Malgré cette opposition, le gouvernement britannique a été fortement de l’avant avec des plans pour exploiter les réserves de gaz de schiste dans le pays. Ceci afin de réduire sa dépendance aux importations d’énergie et générer des recettes fiscales supplémentaires. Le premier ministre conservateur britannique David Cameron a promis d’aller «à fond pour le gaz de schiste ». Ceci en réponse à la hausse des prix de l’énergie et au chômage dans le pays.

La fracturation hydraulique du gaz de schiste a été arrêtée en Grande-Bretagne en 2011. Ceci après avoir été relié à un certain nombre de tremblements de terre mineurs dans le nord de l’Angleterre.

2 thoughts on “27 licences d’exploitation accordées au Royaume-Uni

  1. tonio

    juin 7, 2017 at 3:07

    Les anglais foncent aveuglement dans le gaz de schiste
    Ils le regretteront

  2. matine

    février 11, 2017 at 3:26

    C’est quand même incroyable la différence d’orientation entre la France et le Royaume-Uni à propos des gaz de schiste

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.